COMMENT CHOISIR SES JUMELLES ?

Les jumelles
Les informations suivantes sont prévues pour vous donner les bases de compréhension du fonctionnement des jumelles, des caractéristiques que vous rencontrerez dans ces pages et ce qu'elles signifient. D’autres points vont vous aider à choisir quel est le meilleur instrument adapté à votre utilisation. Des jumelles, c'est personel! Elles sont choisies en fonction de l'acuité visuelle, du comfort de prise en mains et visuel, et de leur utilisation principale... et pas seulement par la marque.

Plusieurs types de jumelles sont proposés sur le marché

- les jumelles compactes
- les jumelles de poche 
- les jumelles crépusculaires
- les jumelles de théâtre 
- les jumelles pour l’astronomie, la navigation 
- les jumelles pour vision de nuit 
- les jumelles pour l'ornithologie
- les jumelles utilisables dans la pénombre
- les jumelles adaptées aux enfants
- les jumelles pour points de vue
- les jumelles de stade
- les jumelles de randonnée / safari
- les jumelles de tir sportif

etc...

Ce qu’il faut savoir sur les jumelles

9102.jpg?time=1479378878784

Que veulent dire ces chiffres sur les jumelles? "8 x 42"

8 x = facteur de rapprochement ou grossissement 
42 = Ø de la lentille frontale (objectif) en mm.

Avant tout achat de jumelles, il est impératif de se demander:

  Quelle en sera l'utilisation principale ?

Suivant les réponses à cette question, vous pourrez choisir tel ou tel type de jumelles:

Exemples de réponses:

Bateau: grossissement 7 à 8 fois max. 
Voyage: jumelles de poche 
Animaux: jumelles crépusculaires

etc.


Le grossissement


Le grossissement correspond au facteur de rapprochement des jumelles. Concrètement le grossissement est exprimé sous forme de facteur (3 x, 4 x, 7 x, 8 x, 10 x, …). Pratiquement, si vous regardez un objet à 100 m avec des jumelles 10 x, c'est comme s’il était vu à 10 m.

Les grossissements standards (6 x, 7 x, 8 x) offrent un très grand champ de vision, une très bonne luminosité, une bonne stabilité d’image et un confort idéal. 
Les grossissements forts (10 x, 12 x) offrent un excellent rapprochement, par contre on perd de la stabilité d’image, du champ de vision et éventuellement de la luminosité.


Le diamètre de l’objectif

L’ouverture ou la largeur de l’objectif va déterminer la dimension des jumelles ainsi que leur luminosité.


Le diamètre de la pupille de sortie

Pupille de sortie

C’est le point lumineux rond que l’on observe lorsque l’on tient les jumelles à bout de bras. Techniquement, c’est le diamètre en millimètres de l’image de l’objectif donnée par l’oculaire. 
Plus la pupille de sortie est grande plus la luminosité est importante. Mais, attention: une pupille de sortie grande est limitée par la pupille de votre œil. Enfant: 8 mm, jeune adulte: 6 mm, adulte de 50 ans: 4 mm. 
Le diamètre de la pupille de sortie se calcule en divisant le diamètre de l’objectif par le grossissement. Exemple: jumelles 10 x 50, pupille de sortie: 50 / 10 = 5 mm.

Les jumelles dites crépusculaires ont une pupille de sortie de 5 mm ou plus.


La luminosité

La luminosité est dépendante du diamètre de l’objectif des jumelles et du grossissement. Plus le diamètre de l'objectif est grand, plus les jumelles sont lumineuses pour un même grossissement. Le meilleur moyen pour déterminer la luminosité d'un instrument, pour un usage diurne, est de calculer le diamètre de la pupille de sortie (division du diamètre de l'objectif par le grossissement).

Exemples: 
- jumelles 8 x 42 : pupille de sortie = 5.25 mm
- jumelles 10 x 42 : pupille de sortie = 4.2 mm 

La pupille de sortie de 5.25 mm est plus grande que celle de 4.2 mm. Donc les jumelles 8 x 42 sont plus lumineuses que les 10 x 42. Les jumelles sont dites crépusculaires lorsque la pupille de sortie atteint ou dépasse 5 mm.

Attention: la performance crépusculaire ne veut rien dire du tout, car c'est un calcul théorique qui varie en fonction de la luminosité ambiante et de l'âge de l'observateur. La capacité relative de la transmission de la lumière dans les jumelles (l'indice crépusculaire) se calcule en prenant la racine carrée du grossissement de l'instrument multiplié par la diamètre de l'objectif. Utiliser ce calcul pour prouver la luminosité d'un instrument peut induire en erreur car de cette formule mathématique on conclurait que des jumelles de 20 x 70 sont moins lumineuses que des 30 x 70, ce qui est faux. 

En fait le résultat obtenu en calculant l'indice crépusculaire doit être interpreté comme cela: le chiffre le plus petit indique une luminosité plus grande. 

Exemples: 
- jumelles 8 x 42 : Indice crépusculaire √(8x42) = √336 = 18.3
- jumelles 10 x 42 : Indice crépusculaire √(10x42) = √420 = 20.5

Le chiffre 18.3 est plus petit que 20.5. Donc les jumelles 8 x 42 sont plus lumineuses que les 10 x 42.

Attention: une optique peut paraître plus blanche lorsqu'elle est testée sur un panneau noir/blanc dans un magasin, mais dans la nature avec une lumière diffuse la fidélité des couleurs est péjorée. C'est le jeux des longueurs d'onde.


Le champ visuel

C’est la largeur du paysage observé à travers les jumelles, mesuré à 1000 mètres de l’observateur. Plus il est grand, plus l’observation est confortable. Il est exprimé en mètres (m) ou en degrés (°). Ex. 114 m ou 6,5°.


Le dégagement oculaire

Le dégagement oculaire est la distance entre vos yeux et la première lentille de l'oculaire. Un long dégagement oculaire permet une observation plus confortable, spécialement quand on est porteur de lunettes pour la vision de loin.
9092.jpg?time=1479308640133          9089.jpg?time=1479308214595          


Le traitement optique

Presque toutes les optiques des jumelles sont traitées avec un anti-reflets qui améliore leur transparence. Mais il y a différentes qualités de traitements anti-reflets.


Le poids

C’est un élément important à considérer pour les randonnées et les observations de longue durée.


La qualité optique

Pour déterminer la qualité optique des jumelles, il convient de juger de la distorsion de l'image, de la netteté dans les bords du champ, du rendu des couleurs et du piqué de l'image.


La construction

Il existe deux types de construction des jumelles. Dans des jumelles, il y a trois composants optiques, deux oculaires, deux prismes redresseurs d’image, deux objectifs. 

Une des constructions utilise les prismes de Porro; elle se différencie par le fait que les objectifs ne sont pas dans l’axe des oculaires, mais décalés. 
L’autre solution utilise des prismes en toit, ce qui permet d’avoir les objectifs et oculaires dans le même axe. Cette solution permet de fabriquer des jumelles compactes et lumineuses, ce qui est très important pour la randonnée ou les longues observations.

73.jpg


Le Service

L'atelier spésialisé en instruments optiques: jumelles, longues-vues, microscopes, télescopes, est situé à Genève.

La garantie

Un défaut sur un instrument comme une paire de jumelles, couvert par la garantie, est apparent à la première utilisation. Une garantie pour un très long temps ne signifie donc rien. Les chocs et l'usure ne peuvent pas entrer dans le cadre de la garantie.  

Le truc de l'ornitho

Il acquiert toujours l'instrument qu'il a essayé et testé et pas celui qui, dans son emballage, peut receler un défaut, qui ne sera plus observable hors salle de tests.